Nanterre-Amandiers

Site officiel de Nanterre-Amandiers. Haut lieu de la création théâtrale, Nanterre-Amandiers, situé à la périphérie de Paris, est l’un des plus importants Centre Dramatique National (CDN) de France. Ses salles de spectacles et de répétitions en font un véritable centre de fabrication de théâtre classique et contemporain. Successivement dirigé par de célèbres metteurs en scène dont Pierre Debauche, Patrice Chéreau, Jean-Pierre Vincent et Jean-Louis Martinelli, le rayonnement artistique du théâtre est d’envergure internationale. Depuis le 1er janvier 2014, Philippe Quesne et Nathalie Vimeux sont nommés à la direction du Théâtre.

Instagram

Actualités

Saison 2014-2015

L’Avant-programme est désormais disponible au téléchargement.

Télécharger l’Avant-programme 2014-2015

 

Rendez-vous à Nanterre-Amandiers le 22 septembre 2014 à partir de 19h pour la présentation de saison.

Renseignements et réservations 01 46 14 70 00

Soutien aux intermittents – 16 juin 2014

Nanterre-Amandiers emploie chaque année des techniciens intermittents du spectacle en renfort de l’équipe permanente, des artistes intermittents pour produire les spectacles que nous vous présentons, accueille en résidence des artistes intermittents du spectacle.

 

L’intermittence n’est ni un métier, ni un statut privilégié : c’est un outil permettant à des métiers du spectacle d’exister.

Lire la suite

Newsletter

Ne manquez plus aucune information de Nanterre-Amandiers, abonnez-vous à notre newsletter en inscrivant votre email dans le formulaire ci-dessous.

Nanterre-Amandiers

C’est en réfléchissant à d’autres manières d’être ensemble et de s’inscrire dans un mouvement commun, que nous avons imaginé ce nouveau chapitre de l’histoire qui vous est racontée depuis plus de quarante ans à Nanterre-Amandiers.

 

Nous désirons partager avec vous les visions stimulantes, nécessaires et audacieuses des artistes de notre époque. Sphère intime, engagement politique, prise de conscience écologique, mélancolie urbaine : les auteurs, metteurs en scène ou chorégraphes d’aujourd’hui, nous tendent de nouveaux miroirs, mêlent les disciplines, les inspirations et les points de vue sur notre monde contemporain.

 

Certains mettent en scène les peurs, les menaces qui pèsent sur nos sociétés et dont nous sommes à la fois les auteurs et les victimes (dérives économiques et politiques de nos sociétés de consommation, guerres, crise environnementale) ; d’autres inventent et écrivent des spectacles qui questionnent nos désirs, notre liberté ou nos aspirations.

 

Ce sont ces artistes et ces compagnies que nous souhaitons vous faire rencontrer dans notre première saison, pour livrer leurs visions poétiques et politiques d’un présent en mutation, être ensemble face au repli, à l’incertitude, aux crispations identitaires, et partager la découverte de fictions réjouissantes.

 

Tous, avec leurs univers et leurs singularités, inventent et composent un nouveau répertoire. Ils participeront à faire de Nanterre-Amandiers un lieu de création aux croisements entre les arts, productif d’échanges, de sens et de rencontres esthétiques.

 

Nous souhaitons poursuivre l’ouverture du théâtre au monde, proche et lointain, et faire voyager nos productions au-delà des frontières dans un dialogue fécond et enrichissant.

De nombreux spectacles porteront sur scène des communautés et des groupes de citoyens dans le désir des créateurs de trouver par la parole, le mouvement, le chant, une façon de réinvestir le théâtre comme une agora.

La jeunesse, porteuse de renouveau et gage d’avenir partira à la conquête du théâtre. Nous comptons sur les enfants, qui seront nombreux sur scène, sur leur présence poétique au monde, pour réveiller nos utopies.

 

Notre souhait de développer des liens fertiles avec tous les partenaires partageant notre désir d’ouverture et nos complicités artistiques, se manifeste notamment cette saison par une collaboration avec le Festival d’Automne pour deux spectacles de la rentrée, et nous vous proposons, avec la Maison de la musique de Nanterre, trois soirées composées de deux spectacles.

 

Nous sommes particulièrement attentifs à la venue des jeunes spectateurs en ouvrant grand le théâtre à des propositions artistiques conçues pour eux et leur famille – grâce notamment à une belle complicité avec notre partenaire de la Saison jeune public de Nanterre – ou qui leur sont accessibles. Et nous avons créé des tarifs attractifs pour toutes les jeunesses.

 

Vous trouverez ci-dessous les principaux spectacles de la saison. Ceux-ci seront accompagnés de débats, de rencontres, d’ateliers, de films, de performances, d’installations plastiques, que vous retrouverez dans notre programme détaillé de la rentrée. Et nous vous convions, avec toute l’équipe du théâtre, à venir fêter l’ouverture de cette nouvelle saison qui vous sera présentée dans la soirée du 22 septembre.

 

Une nouvelle aventure commence ! Celle d’un centre d’art pour le théâtre, que nous voulons inventer avec les artistes et le public et dans lequel nous sommes impatients de vous accueillir.

 

Philippe Quesne et Nathalie Vimeux

Directeurs

La Mouette
Frédéric Bélier-Garcia / Anton Tchekhov
Du 26 septembre au 12 octobre 2014
En savoir plus
Tous les jours à 20h30, sauf jeudi à 19h30, dimanche à 15h30
Relâche le lundi
Durée 2h30 – Grande salle
De Anton Tchekhov
Mise en scène Frédéric Bélier-Garcia

Scénographie Sophie Perez et Xavier Boussiron
Lumière Roberto Venturi
Son André Serré
Costumes Catherine Leterrier et Sarah Leterrier
Créateur coiffures Frédéric Souquet
Collaboratrice artistique Valérie Nègre

Avec
Eric Berger
Magne-Hăvard Brekke
Nicole Garcia
Jan Hammenecker
Michel Hermon
Ophélia Kolb
Manuel Le Lièvre
Agnès Pontier
Stéphane Roger
Brigitte Roüan


Des êtres cherchent à retenir les promesses de l’enfance, dans l’amour ou par l’art… Garder vivant, en eux, le cadeau des espérances premières, du temps des possibles. On annonce une comédie, une tragédie survient. La Mouette est un regret furieux de la vie. Les personnages semblent y attendre une fête qui n’a pas eu lieu.
Frédéric Bélier-Garcia met en scène ce grand cabaret de l’existence, qui marque le retour au théâtre de Nicole Garcia.
Idiot ! Parce que nous aurions dû nous aimer
Vincent Macaigne
Du 4 au 14 novembre 2014
En savoir plus
Tous les jours à 19h30, sauf dimanche à 15h30
Relâche les 10 et 11 novembre
Durée 3h30 avec entracte – Grande salle
Texte et mise en scène Vincent Macaigne
D’après L’Idiot de Dostoïevski

Scénographie Julien Peissel
Lumière Kélig Le Bars
Vidéo Thomas Rathier
Construction du décor Ateliers Théâtre Vidy-Lausanne
Assistanat à la mise en scène Dan Artus

Avec
Dan Artus
Laure Calamy
Thibault Lacroix
Pauline Lorillard
Vincent Macaigne
Emmanuel Matte
Rodolphe Poulain
Thomas Rathier
Pascal Reneric

(distribution en cours)

Un rapport « idiot » au monde est-il possible aujourd’hui ? Qu’est-ce que la naïveté pourrait signifier dans une société comme la nôtre ? Vincent Macaigne imagine – à partir du texte de Dostoïevski – et à sa manière, épique et enflammée, une grande fête du désespoir où se mêlent cynisme et férocité pour exprimer au mieux nos colères intimes.
Créé dans une première version en 2009, ce spectacle est ré-imaginé aujourd’hui par Vincent Macaigne, la pertinence de sa lecture est exacerbée par les temps troublés que nous connaissons.
Next Day
Philippe Quesne
Du 7 novembre au 14 décembre 2014
En savoir plus
Les 7 et 8 novembre 2014 à 20h30,
5, 6, 12 décembre à 19h30,
9 novembre, 7 et 14 décembre à 15h,
13 décembre à 18h30
Durée 1h15 – Salle transformable
Conception et mise en scène Philippe Quesne

Collaborations artistiques et techniques Pol Heyvaert, Léo Gobin, Philippe Digneffe, Bart Huybrechts, Phéline Thierens

Avec
Marthe Bollaert, Tijl De Bleecker, Mona De Broe, Sven Delbaer, Fons Dhaenens, Lisa Gythiel, Lars Nevejans, Flo Pauwels, Sien Tillmans, Camiel Vanden Eynde, Lizzi Van de Vyver, Ona-Lisa Van Haver & Jaco Win Mei Van Robays

Les treize enfants flamands avec lesquels Philippe Quesne a travaillé et composé cette nouvelle création, vivent librement leur vie, loin du regard inquisiteur des adultes et des plaines de jeux impeccablement ratissées. Ils forment sur scène une énergique et joyeuse communauté.
Insouciants aujourd’hui, qui seront-ils dans la société que nous leur préparons pour demain ? Et si on les imaginait, comme ils l’ont proposé à Philippe Quesne, en apprentis super-héros, réunis dans un institut pour sauver le monde ?
Requiemachine
Marta Górnicka
Du 22 au 30 novembre 2014
En savoir plus
Tous les jours à 20h30, sauf jeudi à 19h30, dimanche à 15h30
Relâche le lundi
Durée 50 minutes – Salle transformable

En polonais surtitré
Mise en scène Marta Górnicka
D’après l’œuvre de Władysław Broniewski

Conception, livret, mise en scène Marta Górnicka
Livret d’après les poèmes de Władysław Broniewski
Partition IEN
Chorégraphie Anna Godowska
Conseillère littéraire Agata Adamiecka
Scénographie Robert Rumas
Costumes Arek Slesinski

Avec
Antoni Beksiak, Justyna Chaberek, Maciej Duzynski, Michał Głowacki, Bartosz Gredysa, Anna Jagłowska, Borys Jaznicki, Ewa Konstanciak, Adam Konowalski, Wiesław Kowalski, Zbigniew Kowalski, Grzegorz Kuraszkiewicz, Piotr Antoni Kurjata, Janusz Lesniewski, Maciej Łagodzinski, Kamila Michalska, Grzegorz Milczarczyk, Jakub Mróz, Magda Roma Przybylska, Anna Raczkowska, Dominika Stefanska, Kaja Stepkowska, Dawid Wawryka, Anna Wodzynska, Łukasz Wójcicki, Marcin Zarzeczny

La Polonaise Marta Górnicka explore toutes les potentialités qu’offre la voix humaine, pour réhabiliter la fonction critique et accusatrice propre aux chœurs antiques. Elle se saisit de ce potentiel révolutionnaire pour dénoncer les excès du système libéral, dans une position critique à la fois radicale et poétique.
Le ballet mécanique des corps transforme un chœur de trente personnes en machine humaine d’où s’élève le chant pur de la condition ouvrière.
Partituur
Ivana Müller
Du 22 au 30 novembre 2014
En savoir plus
Représentations tout public mercredi à 15h30, samedi à 15h30 + 17h30
Représentations Allons z’enfants dimanche à 15h30
Durée 30 minutes – SAS planétarium
Conception, chorégraphie et texte Ivana Müller

En collaboration avec Jefta van Dinther et Sarah van Lamsweerde
Coordinatrice artistique Albane Aubry
Création son Martin Kaffarnik
Costume du monstre Liza Witte
Voix version française Anne Lenglet, Ivana Müller et Olivier Normand

La chorégraphe Ivana Müller crée avec Partituur sa première pièce pour enfants. Elle leur propose un parcours chorégraphique participatif, sans hiérarchie entre spectateurs et interprètes. Équipés d’un casque audio, les enfants doivent répondre à leur manière aux consignes qui leur sont chuchotées à l’oreille.
C’est la richesse et la diversité des imaginaires, la spontanéité des réactions des jeunes spectateurs/acteurs, leur capacité à improviser et à imaginer, qui créent cette œuvre unique, réinventée à chaque représentation.
Du futur faisons table rase
Théo Mercier
Les 5 et 6 décembre 2014
En savoir plus
À 21h30
Durée 1h30 – Grande salle
Conception Théo Mercier

Bande son Laurent Durupt
Texte Pauline Jambet, Thomas de Visme
Régie générale Jean-Baptiste Bellon
Lumières Florent Jacob

Avec
Pauline Jambet
Marlène Saldana
Jonathan Drillet
François Chaignaud

et le groupe Sexy Sushi

Pensionnaire de la Villa Médicis à Rome, le plasticien Théo Mercier a éprouvé une certaine angoisse à vivre pendant un temps au cœur d’une ville tellement chargée d’histoire. Il a conçu en réponse une œuvre singulière: d’immenses banderoles de tissu sur lesquelles il a peint des aphorismes en rapport au temps qui passe.
A son retour il a imaginé une « revue » musicale dans ce décor, accompagné du danseur et chorégraphe François Chaignaud, des comédiens Jonathan Drillet, Marlène Saldana, Pauline Jambet, et du groupe d’electro-punk Sexy Sushi. Ne soyons pas nostalgiques de demain !
enfant
Boris Charmatz
Du 18 au 23 décembre 2014
En savoir plus
Tous les jours à 20h30, sauf jeudi à 19h30
Relâche le 21 décembre
Durée 1h – Grande salle
Chorégraphie Boris Charmatz

Cornemuse Erwan Keravec
Lumière Yves Godin
Son Olivier Renouf
Machines Artefact, Frédéric Vannieuwenhuyse, Alexandre Diaz

Interprétation
Nuno Bizarro
Matthieu Burner
Olga Dukhovnaya
Julien Gallée-Ferré
Peggy Grelat-Dupont
Lénio Kaklea
Maud Le Pladec
Thierry Micouin
Mani A. Mungai

Un groupe d’enfants

Créé au Festival d’Avignon pour la cour d’honneur du Palais des Papes, enfant réunit une équipe de danseurs adultes, un groupe d’enfants et un musicien.
Transportés, déposés par les danseurs, les corps d’enfants envahissent l’espace, l’agrandissent, le sculptent. Un étrange ballet engourdi se déploie, d’où émergent des images suspendues entre le repos, le rêve et la ronde. Progressivement, les rapports s’inversent, la frontière entre grands et petits, professionnels et amateurs, animé et inanimé se dénoue, et les enfants s’éveillent finalement pour instaurer leur propre république.
La Mélancolie des dragons
Philippe Quesne
Du 7 au 18 janvier 2015
En savoir plus
Tous les jours à 20h30, sauf jeudi à 19h30, dimanche à 15h30
Relâche le lundi
Durée 1h20 – Grande salle
Conception et mise en scène Philippe Quesne / Vivarium studio

Avec
Isabelle Angotti
Rodolphe Auté
Sébastien Jacobs
Émilien Tessier
Gaëtan Vourc’h

(distribution en cours)

Dans un paysage enneigé, une passante croise la route d’un groupe de hard rockers, transportant un parc d’attractions dans le coffre de leur voiture en panne.
Philippe Quesne dissèque avec douceur et poésie ses personnages dans une atmosphère délicate où la pensée mélancolique peut engendrer des monstres. Son théâtre laborantin s’ingénue à modifier les conventions du genre et crée un univers aux contours incertains, entremêlant le songe et la matière, le son et les mots, la fumée et la lumière, la solitude et le groupe.
Danse étoffée sur musique déguisée
Thomas Hauert
Les 7, 10 et 11 janvier 2015
En savoir plus
Représentations tout public mercredi à 15h30, samedi à 15h30
Représentation Allons z’enfants dimanche à 15h30
Durée 45 minutes – salle transformable
Concept Thomas Hauert
Chorégraphie, scénographie et costumes Thomas Hauert et Mat Voorter

Danse Mat Voorter
Piano préparé Lea
Assistante sur scène Laïda Aldaz Arrieta
Musique John Cage, Sonatas and Interludes for Prepared Piano (1946-48)
Création lumières Jan Van Gijsel

Solo pour un danseur sur les Sonates et interludes pour piano préparé de John Cage interprétés en direct, ce premier spectacle pour enfants du chorégraphe Thomas Hauert, offre une occasion ludique de pénétrer dans l’univers de la musique et de la danse contemporaines.
Emmailloté dans une carapace de ballons gonflables, couvertures et autres manches à balai, le danseur se métamorphose en mettant son corps à rude épreuve. En chemin, il rencontre d’étranges créatures…
Atlas Nanterre
Ana Borralho & João Galante
Les 24 et 25 janvier 2015
En savoir plus
Samedi à 20h30, dimanche à 15h30
Durée 1h10 – Salle transformable
Conception, lumière et direction artistique Ana Borralho et João Galante

Conseiller lumière Thomas Walgrave
Son Coolgate
Conseiller artistique Fernando J. Ribeiro
Collaboration dramaturgique Rui Catalão
Collaboration artistique et coordination du groupe André Uerba, Antonio Buresi, Catarina Gonçalves, Tiago Gandra et Cátia Leitão (Alface)

Avec 100 personnes de professions différentes de la ville de Nanterre

Le paysage d’une ville, la cartographie d’une population : cette performance réunira une centaine de Nanterriens sur le plateau. Ils seront là pour nous représenter mais aussi nous déranger et se faire entendre.
Faire entendre la voix d’une révolution douce, celle qui prouve que l’art peut jouer un rôle actif dans la société et que le groupe compte. A la manière d’une sculpture sociale qui clame, avec les mots de l’artiste Joseph Beuys : « Nous sommes la révolution » et « Tout le monde est un artiste ».
Situation Rooms
Rimini Protokoll
Du 24 janvier au 15 février 2015
En savoir plus
Du mardi au samedi à 13h + 15h + 17h + 19h + 21h
Dimanche à 12h + 14h + 16h + 18h + 20h
Durée 1h30 – Grande salle
Conception du collectif Rimini Protokoll
Formé par Helgard Haug, Stefan Kaegi, Daniel Wetzel

Spectacle créé par Helgard Haug, Stefan Kaegi, Daniel Wetzel

Avec la participation de Abu Abdu Al Homssi (Syrie), Alberto (Mexique), Shahzad Akbar (Pakistan), Jan van Aken (Allemagne), Narendra Divekar (Inde), Nathan Fain (États-Unis), Reto Hürlimann (Suisse), Maurizio Gambarini (Allemagne), Andreas Geikowski (Allemagne), Marcel Gloor (Suisse), Barbara Happe (Allemagne), Volker Herzog (Allemagne), Richard Khamis (Soudan du Sud), Wolfgang Ohlert (Allemagne), Irina Panibratowa (Russie), Ulrich Pfaff (Allemagne), Emmanuel Thaunay (France), Amir Yagel (Israël), Yaoundé Mulamba Nkita (République démocratique du Congo), Famille R (Libye)

Situation Rooms réunit 20 personnes issues d’horizons divers dont le parcours personnel ou professionnel est plus ou moins lié aux armes. À partir de leurs témoignages, Rimini Protokoll a construit un scénario digne d’un jeu vidéo à échelle humaine.
Equipés d’un casque et d’une tablette numérique, vingt spectateurs se glissent dans la peau des protagonistes et déambulent à travers des espaces scénographiés. Tantôt victimes, tantôt bourreaux, les spectateurs se livrent à un jeu de rôles et découvrent les dessous de la mondialisation de l’industrie de l’armement.
Violentes femmes
Robert Cantarella / Christophe Honoré
Du 4 au 15 février 2015
En savoir plus
Tous les jours à 20h30, sauf jeudi à 19h30, dimanche à 15h30
Relâche le lundi
Durée estimée 2h20 – Salle transformable
Texte Christophe Honoré
Mise en scène Robert Cantarella

Collaborateur artistique François-Xavier Rouyer
Scénographie Philippe Quesne
Collaboration Elodie Dauguet
Musique Alexandre Meyer

Avec
Pauline Belle
Florence Giorgetti
Johanna Korthals Altes
Nicolas Maury
Valérie Vivier

(distribution en cours)

Ecrivain, Christophe Honoré ne peut oublier son travail de cinéaste, il entrecroise dans son texte deux événements saisissants et irrationnels : l’un relève d’un miracle, l’apparition de la vierge Marie vécue par une petite fille, dans les années d’après guerre. L’autre concerne la tuerie de Montréal de 1989, le massacre de quatorze femmes considérées par le tueur comme « féministes radicales ».
Sur le plateau, documentaire et fiction se mêlent. Les femmes y sont les détentrices d’une parole qui déplie les faits et accroît l’imaginaire.
Comment ça commence
Benoît Sicat
Les 7 et 8 mars 2015
En savoir plus
Représentation tout public samedi à 15h30 + 17h30
Représentation Allons z’enfants dimanche à 15h30
Durée estimée 40 minutes – Planétarium
Conception et jeu Benoît Sicat

Comment ça commence est un spectacle qui a pour objet de parler de la peinture, de ce qui relève du travail et en même temps du plaisir, du langage de peintre de Benoît Sicat.
C’est après une longue résidence à l’école maternelle et élémentaire des Pâquerettes, quartier Petit Nanterre, que lui est venue l’idée de peindre avec des enfants et d’enregistrer leur parole autour de cette peinture.
Hate Radio
Milo Rau
Du 3 au 8 mars 2015
En savoir plus
Tous les jours à 20h30, sauf jeudi à 19h30, dimanche à 15h30
Durée 2h – Salle transformable
Texte et mise en scène Milo Rau

Dramaturgie et production Jens Dietrich
Scénographie et costumes Anton Lukas
Vidéo Marcel Bächtiger
Son Jens Baudisch
Assistante à la mise en scène Mascha Euchner-Martinez
Collaboration scientifique Eva-Maria Bertschy

Avec
- live :
Afazali Dewaele
Sébastien Foucault
Diogène Ntarindwa
Bwanga Pilipili

- vidéo :
Estelle Marion
Nancy Nkusi


Hate Radio raconte une journée ordinaire des journalistes de la Radio-Télévision Libre des Mille Collines en 1994 au Rwanda, au moment où se met en marche l’épouvantable génocide qui frappera des centaines de milliers de Tutsis et de Hutus.
Au cœur d’une reconstitution fidèle du studio d’enregistrement, le jeune metteur en scène et sociologue suisse Milo Rau, fait entendre, dans un huis clos hyperréaliste, la haine ordinaire et l’excitation des « criminels de la parole » qui ont officié à ce micro et ont, par leur rhétorique génocidaire, attisé les haines.
The Civil Wars
Milo Rau
Du 10 au 15 mars 2015
En savoir plus
Tous les jours à 20h30, sauf jeudi à 19h30, dimanche à 15h30
Durée 2h – Salle transformable

En français et en néerlandais surtitré
Texte et mise en scène Milo Rau

Recherche et dramaturgie Eva-Maria Bertschy
Management et Assistance à la Dramaturgie Mascha Euchner-Martinez
Scénographie et costumes Anton Lukas
Vidéo Marc Stéphan
Son Jens Baudisch
Lumière Abdeltife Mouhssin, Bruno Gilbert
Consultation musicale Colette Broeckert, Eurudike De Beul
Assistante à la mise en scène Mirjam Knapp

Avec
Karim El Tahiri
Sara De Bosschere
Sébastien Foucault
Johan Leysen


A travers les propres biographies mouvementées de quatre comédiens, l’histoire réelle et intime de leurs engagements et de leurs propres guerres familiales et intérieures, émerge un tableau vivant de notre temps.
Que signifient la foi et la famille dans une époque marquée par les radicalismes et un déclin des valeurs généralisé ?
Comment une période de mutation culturelle se traduit-elle dans la vie privée ?
La nouvelle création de Milo Rau est un spectacle à quatre voix sur les prémices de la révolte et de l’engagement politique.
The Show must go on
Jérôme Bel
Les 13, 14 et 15 mars 2015
En savoir plus
Vendredi et samedi à 20h, dimanche à 16h
Duree 1h30 – Grande salle
Conception et mise en scène Jérôme Bel

Assistants pour le remontage Frédéric Seguette, Gilles Gentner

Pièce emblématique du chorégraphe Jérôme Bel, revisitée cette fois avec des interprètes de Nanterre The Show must go on dissèque les mécanismes du spectacle, en mettant en scène une vingtaine d’interprètes, avec un DJ qui enchaîne les tubes des trente dernières années.
Jérôme Bel joue ici avec les attendus de la représentation et les effets miroir entre danseurs et spectateurs.
Thyestes
Simon Stone
Du 20 mars au 3 avril 2015
En savoir plus
Tous les jours à 20h, sauf jeudi à 19h30, dimanche à 16h
Relâche le lundi
Durée estimée 1h30 – Salle transformable

En anglais surtitré
Mise en scène Simon Stone
d’après Sénèque

Co-écriture Thomas Henning, Chris Ryan, Simon Stone, Mark Winter
Scénographie et costumes Claude Marcos
Création son Stefan Gregory
Création lumières Govin Ruben
Dramaturge Anne-Louise Sarks
Régisseur Eva Tandy

Avec
Thomas Henning
Chris Ryan
Mark Winter

(distribution en cours)

Le metteur en scène, auteur et réalisateur australien qui vient pour la première fois en France, adapte des textes classiques pour éclairer notre société contemporaine.
Il s’empare ici de la terrifiante histoire de Sénèque pour nous livrer dans un huis clos cinématographique implacable, une pièce violente et obscène. En une douzaine de tableaux et de dialogues du quotidien, les trois comédiens se jouent de la frontière entre fiction et réalité et révèlent nos désirs de destruction et d’amour les plus obscurs.
This is how you will disappear
Gisèle Vienne
Du 31 mars au 5 avril 20
En savoir plus
Tous les jours à 20h30, sauf jeudi à 19h30, dimanche à 15h30
Durée 1h15 – Grande salle
Conception, mise en scène, chorégraphie et scénographie Gisèle Vienne

Création musicale, interprétation et diffusion live Stephen O’Malley et Peter Rehberg
Texte et paroles de la chanson Dennis Cooper
Lumière Patrick Riou
Sculpture de brume Fujiko Nakaya
Vidéo Shiro Takatani

Créé en collaboration avec, et interprété par Jonathan Capdevielle, Nuria Guiu Sagarra et Jonathan Schatz
(Le rôle de Nuria Guiu Sagarra a été créé en collaboration avec Margrét Sara Gudjónsdóttir)

Gisèle Vienne est artiste associée à Nanterre-Amandiers depuis janvier 2014 et au Parvis, Scène Nationale Tarbes Pyrénées depuis 2012.

C’est une immense et inquiétante forêt que traversent en silence des personnages réels et fantasmatiques, animés par les rapports entre beauté apollinienne et dionysiaque, vie et mort. Une brume nappe peu à peu l’horizon, construction sculpturale de l’artiste Fujiko Nakaya.
Le texte de Dennis Cooper se révèle à travers des voix qui implorent et un chant d’enfant. La musique du groupe KTL (Stephen O’Malley et Peter Rehberg) provoque une expérience sonique d’une grande force.
Gulliver
Karim Bel Kacem
Du 4 au 19 avril 2015
En savoir plus
Représentations tout public mercredi à 17h30, samedi à 14h + 17h30
Représentations Allons z’enfants dimanche à 15h30
Durée estimée 1h10 – Atelier
Conception et réalisation Karim Bel Kacem
d’après Les Voyages de Gulliver de Jonathan Swift

Réalisation et collaboration artistique Adrien Kuenzy
Dramaturgie Judith Bordas
Son Orane Duclos
Lumière Diane Guérin
Scénographie et costumes Hélène Jourdan

Avec
Julien Alembik
Pierre Moure
Pauline Schneider
Flore Babled


Dans le même dispositif scénique que Blasted, les jeunes spectateurs observent à travers les fenêtres d’un espace clos les voyages de Gulliver.
Lors de son périple en terre de Lilliput, Gulliver ne comprend pas le langage parlé par les lilliputiens, un précepteur mis à disposition par le roi lui apprendra cette langue.
Par une recherche sonore sophistiquée, ce spectacle tout public pour trois acteurs et cinquante figurines tente de donner corps au monde fantastique de ces vies minuscules.
Blasted
Karim Bel Kacem / Sarah Kane
Du 2 au 19 avril 2015
En savoir plus
Tous les jours à 20h30, sauf dimanche à 18h
Relâche le lundi
Durée 1h20 – Atelier
Texte de Sarah Kane
Conception et réalisation Karim Bel Kacem

Réalisation et collaboration artistique Adrien Kuenzy
Dramaturgie Olivia Barron
Son Orane Duclos
Lumière Diane Guérin
Scénographie et costumes Hélène Jourdan

Avec
Julien Alembik
Pierre Moure
Pauline Schneider


Dans une chambre d’hôtel, un journaliste paranoïaque et une jeune fan de Liverpool voient leur crise de couple confrontée à une crise d’une toute autre ampleur : une guerre qui éclate.
Karim Bel Kacem et sa jeune compagnie, mettent en scène le texte de Sarah Kane dans un espace clos à l’intérieur duquel, les acteurs évoluent, tandis que les spectateurs, placés à l’extérieur, les observent derrière des vitres sans tain et les écoutent grâce à des casques.
Biopigs
Sophie Perez & Xavier Boussiron
Du 9 au 19 avril 2015
En savoir plus
Tous les jours à 20h30, sauf jeudi à 19h30, dimanche à 15h30
Relâche le lundi
Durée estimée 1h30 – Salle transformable
Conception et mise en scène Sophie Perez et Xavier Boussiron

Textes Sophie Perez et Xavier Boussiron
Scénographie Sophie Perez et Xavier Boussiron
Costumes Sophie Perez et Corine Petitpierre
Musique Xavier Boussiron
Régie générale Léo Garnier
Création lumière Fabrice Combier
Son Félix Perdreau

Avec
Xavier Boussiron
Sophie Lenoir
Stéphane Roger
Marlène Saldana
Er Ge Yu

(distribution en cours)

Le décor est planté : un club de remise en forme et de rééducation, à mi-chemin entre le gymnase sportif municipal et la salle des supplices, où s’agiteraient les personnages de cire échappés du Musée Grévin. Une clientèle composée de personnages célèbres (ou l’ayant été) s’y presse. Cet « égo-center » est le club que l’on fréquente pour se redorer la personnalité, se refaire la superbe, ou carrément, se restaurer la légende.
Autant dire que Sophie Perez et Xavier Boussiron et la fine équipe du Zerep, invitent une fois encore dans cette nouvelle création à pénétrer un univers impitoyablement humain !