Vous êtes ici:
Accueil » Biographies » Sylvain Cambreling

Brochure 17-18 en ligne ! Venez faire la fête le samedi 17 juin…

Biographie Sylvain Cambreling

Né en 1948 à Amiens, Sylvain Cambreling rejoint en 1976 l’Ensemble Intercontemporain comme premier chef invité. En 1981, Gerard Mortier le nomme directeur musical du Théâtre Royal de la Monnaie à Bruxelles. Entre 1993 et 1997, il est intendant et directeur musical de l’Opéra de Francfort.

 

Invité par les plus grandes scènes lyriques internationales (Metropolitan Opera de New York, Scala de Milan, Staatsoper de Vienne), Sylvain Cambreling dirige régulièrement au Festival de Salzbourg depuis 1985 (Pelléas et MélisandeKátia KabanováLa Damnation de FaustLes Troyens, Cronaca del Luogo de Berio, Lucio SillaLes Noces de FigaroLa Finta Giardiniera,OberonThe Rake’s Progress). Il a récemment dirigé la création d’un opéra de Georg Friedrich Haas, Die schöne Wunde, au Festival de Bregenz, L’Affaire Makropoulos à Stuttgart, Saint François d’Assiseet La Damnation de Faust à la RuhrTriennale, Pelléas et Mélisande,Saint François d’Assise, Kátia Kabanová, La Clémence de Titus, L’Amour des trois oranges, Don Giovanni, Les Noces de Figaro, Simon Boccanegra, Les Troyens, Louise, La Traviata, Ariane et Barbe-Bleue, Wozzeck à l’Opéra national de Paris. Sylvain Cambreling dirige en concert les grands orchestres symphoniques, tels le Philharmonique de Vienne, le Philharmonique de Berlin, le Philharmonique de Los Angeles, l’Orchestre de Cleveland, l’Ensemble Modern, l’Orchestre de Paris, la Staatskapelle de Dresde, la Philharmonie tchèque, la Philharmonie de Munich…

 

Sylvain Cambreling est actuellement premier chef invité du Klangforum de Vienne et chef principal de l’Orchestre Symphonique Sud West Rundfunk de Baden-Baden et Fribourg.

 

Projets : Fidelio et Yvonne, princesse de Bourgogne de Philippe Boesmans à l’Opéra national de Paris.