Vous êtes ici:
Accueil » Biographies » Nicolas Pirson

Biographie Nicolas Pirson

Nicolas Pirson

Nicolas Pirson est formé au Conservatoire royal de Bruxelles et à l’Ecole Nationale Supérieure du Théâtre National de Strasbourg.

 

Au théâtre, Nicolas Pirson joue sous la direction de Daniel Scahaise dans Cyrano de Bergerac de Edmond de Rostand, Alain Brunard dans Quasimodo d’après Victor Hugo, Charles Kleinberg dans Sur les chemins de Verhaeren, mise en scène de l’auteur, André Debaar dans L’Avare de Molière, Frédéric Dussenne dans Athalie de Racine, Antoine Girard dans Pyrame et Thisbée de Théophile de Viau, Dominique Colladant et Hervé Tougeron dans La Plaie et le Couteau de Enzo Corman, Jacques Nichet dans Alceste de Euripide, Joël Jouanneau dans Lève-toi et marche d’après Dostoïevski, Stéphane Braunschweig dans Franziska de Wedekind, Le Marchand de Venise de William Shakespeare, Le Misanthrope de Molière et La Famille Schroffenstein de Heinrich von Kleist, Alain Françon dans Edouard II de Christopher Marlowe, Philippe Duclos et Hubert Colas dans Dans la Jungle des villes de Bertolt Brecht, Philippe Boulay dans Armor de Elsa Solal, Adel Hakim dans Les Deux Gentilshommes de Vérone de William Shakespeare, Laurent Gutman dans Les Légendes de la forêt viennoise de Ödön von Horváth, Nouvelles du plateau S de Oriza Hirata et Splendid’s de Jean GenetJean-Louis Martinelli dans Catégorie 3:1 de Lars Norén, Platonov de Anton TchekhovIthaque de Botho Strauss et Calme de Lars Norén, Yannis Kokkos dans Le Songe d’une nuit d’été de William Shakespeare, Jacques Neefs dans La Surprise de l’amour de Marivaux, Mozart assassiné de Jérôme Van Win, Le Poliorcète amoureux de Jean-Paul Goffinon, L’Ecole des maris de Molière et La Femme silencieuse de Ben Jonson, Gilles Dao dans Les Paradis aveugles de Duong Thu Huong, Vincent Dujardin dans Menus-Plaisirs de Jean Tardieu et Il était une fois la Belgique de Patrick Roegiers, Christophe Perton dans Hop-là, nous vivons! de Ernst Toller et Roberto Zucco de Bernard-Marie Koltès ainsi que Toni Cecchinato dans Seule dans le noir de Frederick Paul Knott.

 

Au cinéma Nicolas Pirson joue dans The man I love de Christophe Perton, L’Age des possibles de Pascale Ferran et dans plusieurs courts métrages.

 

Nicolas Pirson est également titulaire d’un Diplôme d’Etat d’enseignement du Théâtre et enseigne l’art dramatique.