Vous êtes ici:
Accueil » Biographies » Marie Vialle

La billetterie du théâtre sera fermée du 14 juillet au 21 août inclus. La réservation par internet reste ouverte !

Biographie Marie Vialle

Marie Vialle

Marie Vialle suit les cours de l’école de la rue Blanche-Ensatt avec Redjep Mitrovitsa, Jacques Kraemer et Aurélien Recoing de 1992 à 1994.

De 1994 à 1997, elle poursuit sa formation au Conservatoire national supérieur d’art dramatique de Paris avec comme professeurs Daniel Mesguich, Philippe Adrien et Jacques Nichet.

 

Au théâtre, Marie Vialle joue notamment sous la direction de Jean-Michel Rabeux dans Feu l’Amour, trois pièces de Georges Feydeau et Le Songe d’une nuit d’été de William Shakespeare, Jean-Louis Benoît dans Ruzzante, retour de guerre, Bilora et Henri V de William Shakespeare, Guillemette Grobon dans Mourad le désiré mise en scène de l’auteur, David Lescot dans L’Association mise en scène de l’auteur, Jean-Louis Martinelli dans Le Deuil sied à Électre de Eugène O’Neill, Renaud Cojo dans Phaedra’s Love de Sarah Kane, Jacques Nichet dans Casimir et Caroline de Ödon von Horväth, Philippe Adrien dans Victor ou les enfants au pouvoir de Roger Vitrac, Julie Brochen dans Penthésilée de Heinrich von Kleist, Jean-Luc Boutté dans Lucrèce Borgia de Victor Hugo, Gilles Cohen dans La Baignoire et les deux chaises, Luc Bondy dans La Seconde surprise de l’amour de Marivaux, Marie-Louise Bischofberger dans Je t’ai épousé par allégresse de Natalia Ginzburg, Didier Bezace dans Les Fausses Confidences de Marivaux et Stuart Seide dans Mary Stuart de Friedrich Schiller.

Marie Vialle met également en scène deux textes de Pascal Quignard Le Nom sur le bout de la langue et Triomphe du temps, que l’auteur écrira suite à sa rencontre avec la jeune metteur en scène et un texte de Olivia Rosenthal Les Lois de l’hospitalité.

 

Au cinéma, elle joue notamment dans Baby Blues de Diane Bertrand, Les Inséparables de Christine Dory, Avant l’oubli de Augustin Burger, La Parenthèse enchantée de Michel Spinosa, Julie est amoureuse de Vincent Dietschy et Le Cri de Tarzan de Thomas Bardinet.

 

Marie Vialle pratique également le violoncelle et le chant.