Vous êtes ici:
Accueil » Biographies » Laurent d’Olce

La billetterie du théâtre sera exceptionnellement fermée les samedis 8 et 15 avril 2017. La réservation par internet reste ouverte !

Biographie Laurent d’Olce

Laurent d'Olce

Formation de Laurent d’Olce

  • 1987 : Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique. Classe de Jacques Sereys, Philippe Adrien, Madeleine Marion, Bernard Dort, Mario Gonzales
  • 1986 : Conservatoire National de la région de Marseille

Pensionnaire à la Comédie Française jusqu’en 2006, Laurent d’Olce a joué dans :

  • 2006 : Le Menteur de Pierre Corneille. Mise en scène de Jean-Louis Benoit. (crée en 2004)
  • 2005 : Platonov de Anton Tchékhov. Mise en scène de Jacques Lassalle
  • 2003/2004: La nuit des rois de William Shakespeare. Mise en scène de Andrzej Seweryn
  • 2003 : Présences  de Kateb Yacine. Mise en scène de Marcel Bozonnet et Jean-Pierre Jourdain. Dans le cadre de Djazaïr, une année de l’Algérie en France
  • 2002 : Hommage à Alexandre Dumas
  • 2002 : Le Marchand de Venise de William Shakespeare. Mise en scène Andrei Serban
  • 2002 : Dom Juan de Molière. Mise en scène de Jacques Lassalle
  • 2002 : Weisman et Copperface de George Tabori. Mise en scène de Jacques Connort
  • 2002 : Mother clap’s Mollyhouse de Mark Ravenhill. Mise en lecture de Michel Didym
  • De 1994 à 2002, a joué sous la direction de Nicolas Lormeau, Jacques Rosner, Daniel Benoin, Jean-Pierre Miquel, Andrzej Seweryn, Jean-Louis Benoit, Daniel Mesguish, Jean-Luc Boutté, Jean-Pierre Vincent, Alexander Lang

Hors Comédie Française, Laurent d’Olce a joué sous la direction de Benoit Lavigne Adultères de Woody Allen (2007), de Gilbert Desveaux Les Grecs de Jean-Marie Besset (2006),  de François Kergourlay Le tour du Monde en 80 jours (2002), de Jean-François Leca Bent et  sous la direction de Renaud Mouillac, Jérôme Savary, Jean-Louis Terrangle, Jean Bollery, Marcel Jullian et Gilbert Debono, Joëlle Serane, Jean-Luc Tardieu, Jean-Pierre Nortel.

 

Laurent d’Olce a également tourné pour la télévision, et on a pu le voir dans Boulevard du Palais réalisé par Christian Bonnet, Adresse inconnueréalisé par Antonio Olivares, Marie Humbert réalisé par Marc Angelo, Rendez-moi justice docu drama réalisé par Denys Granier Deferre, Mary Lester  réalisé par Philomène Esposito, Mise à prix pour Nestor Burma réalisé par Philippe  Niang, Les Cavaliers aux yeux verts  réalisé par Michel Wyn, La Florentine réalisé par Marion Sarraut.

 

Au cinéma on a pu le voir en 2007 dans  Aliker long-métrage réalisé par Guy Deslauriers.Kréol.