Vous êtes ici:
Accueil » Biographies » Laurence Roy

Attention nouveaux horaires : les intégrales de Notre Faust, saison 2, du 29 mars au 1er avril, auront lieu à 19h !

Biographie Laurence Roy

Laurence Roy

Laurence Roy a été formée au Conservatoire National d’Art dramatique de Paris dans la classe d’Antoine Vitez d’où elle est sortie en 1976.

Parallèlement au Conservatoire, elle joue dans deux spectacles mis en scène par Stuart Seide : Troïlus et Cressida, de William Shakespeare et Dommage qu’elle soit une putain de John Ford.

Laurence Roy sort du Conservatoire avec Iphigénie Hôtel, de Michel Vinaver, mise en scène d’ Antoine Vitez. Elle continue sa collaboration avec Stuart Seide dans plusieurs spectacles dont : Le Deuil sied à Electre d’Eugène O’Neill, Le Songe d’une nuit d’été de William Shakespeare, Le Retour de Harold Pinter, Le Fusil de chasse de Yasushi Inoué et Auprès de la mer intérieure d’Edward Bond.

 

Elle travaille également avec Alain Ollivier (L’Échange de Paul Claudel), Jacques Lassalle (Nina, c’est autre chose de Michel Vinaver) et Jean-Claude Fall (Still life d’Emily Man), Marcel Maréchal (Don Juan de Molière), Gilles Gleizes (Eté et Fumée de Tennessee Williams, Médée de Sénèque), Claudia Stavisky (Munich Athènes de Lars Norén), Elisabeth Chailloux (La Ménagerie de verre de Tennessee Williams), Philippe Adrien (Hamlet de William Shakespeare), Adel Hakim (Les Troyennes et Agamemnon de Sénèque), Jean-Louis Martinelli (Emmanuel Kant Comédie d’après Thomas Bernhard), Frédéric Bélier Garcia (La Ronde de Arthur Schnitzler), Emmanuel Demarcy-Mota (Marcia Hesse de Fabrice Melquiot), et Matthew Jocelyn (L’Architecte de David Greig, Une Petite Douleur de Harold Pinter).

 

A l’image Laurence Roy a travaillé avec Jean-Pierre Darroussin pour Le Pressentiment, Ilan Duran Cohen pour Les Amants du Flore, Philippe Leguay, Cédric Klapisch, Mario Camus, Alain Souteret Alain Resnais.

 

En parallèle, depuis 1991, Laurence Roy dirige des ateliers d’élèves dans plusieurs écoles nationales : Le Théâtre national de Strasbourg, le Conservatoire national supérieur de Paris, Le TNB, le conservatoire de Montpellier ainsi que la classe de Khâgne du lycée Lakanal.