Vous êtes ici:
Accueil » Biographies » Katia Hernandez

La billetterie du théâtre sera fermée du 14 juillet au 21 août inclus. La réservation par internet reste ouverte !

Biographie Katia Hernandez

Katia Hernandez

Katia Hernandez débute son cursus d’Études Théâtrales à l’Université de Montpellier III en 1989. Elle participe alors à la création de la Compagnie du Chien Borgne (avec entre autres Pascal Sagratella) pour deux mises en scène collectives : Lieutenant Cage-à-Poules d’après Le Vieil Homme et la mer d’Ernest Hemingway et Les Bonnes de Jean Genet. Elle poursuit ses études à Paris III et obtient une Maîtrise d’Études Théâtrales en 1996 et un D.E.A. en 1999.

 

En 1996, dans le cadre du Festival International de Théâtre Etudiant de Nanterre-Amandiers, elle joue dans Poème brûlé d’après Velibor Colic, mis en scène par Christine Letailleur (qui remporte le premier prix) et Contention de Didier-Georges Gabily, mis en scène par Lucie Nicolas.

En 1997-98, Katia Hernandez participe aux ateliers de pratique théâtrale mis en place par Stanislas Nordey au Théâtre Nanterre-Amandiers portant sur l’écriture théâtrale contemporaine.

 

A partir de 1999, Katia est l’assistante de Christine Letailleur au sein du Fabrik-Théâtre pour plusieurs propositions, petites formes, le plus souvent au Théâtre Gérard-Philippe de Saint-Denis : Poèmes érotiques de Bertolt Brecht, Pétrole de Pier Paolo Pasolini, Forces d’August Stramm, La Question de Henri Alleg. En 2001, ce sera pour Médée de Hans Henny Jahnn au T.G.P.

 

De 2003 à 2006, elle suit une formation d’auxiliaire de puériculture et travaille en hôpital (services des urgences et de pédiatrie de Montfermeil, service pédiatrique de l’Institut Curie) et en crèche hospitalière.

En 2006-07, elle est assistante aux costumes pour La Philosophie dans le boudoir de Sade que met en scène Christine Letailleur au Théâtre national de Bretagne.

En 2009, Katia Hernandez commence à travailler avec Jean-Louis Martinelli en tant qu’assistante à la mise en scène pour Les Fiancés de Loches de Georges Feydeau au Théâtre des Amandiers, puis en tournée. En 2010, elle l’assiste à nouveau pour Le Solitaire d’Eugène Ionesco, spectacle avec François Marthouret, au Théâtre de la Madeleine et en tournée.

 

Katia Hernandez et Pascal Sagratella ont fondé la compagnie la renouée amphibie en 2011, en créant Monsieur Sponge, spectacle de marionnettes “muet mais non silencieux“ pour tous les publics, joué une vingtaine de fois dans des écoles élémentaires, au festival Giboul’off de Strasbourg et dans le cadre d’Allons z’enfants au Théâtre Nanterre-Amandiers.

En 2012, Katia Hernandez met en scène Chantier-Beckett au Théâtre Nanterre-Amandiers, avec la complicité de Pascal Sagratella.

En 2013, la renouée amphibie est accueillie en résidence à l’Espace Périphérique Paris-Villette pour la création de L’échine qui ploie, spectacle pour acteurs et marionnettes d’après une nouvelle de Sigismund Krzyzanowski. Cette résidence sera renouvelée en mars 2014.

 

Katia Hernandez mettra en espace Todos los sueños, el sueño, spectacle du musicien Tomàs Gubitsch, qui sera créé au Théâtre des Bergeries à Noisy-le-Sec en février 2014, avant le Théâtre de la Ville à Paris en mai 2014.

Par ailleurs, au premier semestre 2014, Katia prendra en charge un atelier hebdomadaire de pratique théâtrale à l’Ecole Elémentaire Jean-Baptiste Clément du Blanc-Mesnil ainsi qu’à la Maison d’Arrêt des Hauts-de-Seine, où elle est déjà intervenue ponctuellement pour le Théâtre Nanterre-Amandiers.