Vous êtes ici:
Accueil » Biographies » Jutta Johanna Weiss

Biographie Jutta Johanna Weiss

Jutta Johanna Weiss est née à Vienne en 1969. Elle fait ses premiers pas au théâtre dans Intermezzo de Jean Giraudoux, mis en scène par Otomar Krejca au Theater an Der Joseftadt en 1986. En 1989, elle quitte sa ville natale pour étudier avec Sanford Meisner au Neighborhood Playhouse School of Theater à New York.

En 1991, Jutta Johanna WEISS intègre la masterclass de Robert Lewis en parallèle à une formation de danse au Broadway Dance Center/Ballets Arts. Elle joue en anglais dans The Golden Calf d’Alan Glass à New York, The Magic Storybook d’Edward Pinner au Festival d’Edimbourgh et Little Eyolf d’Henrik Ibsen à Los Angeles.

 

À partir de 1993, Jutta Johanna Weiss joue en allemand, sa langue maternelle, dans Don Perlimplin de Federico Garcia Lorca pour le festival de Hellbrunn à Salzbourg. Puis elle rejoint la compagnie autrichienne ARBOS pour jouer dans Das Ehepaar de Francisco Tanzer, dans Seeing Place de Rico Peterson et dans Die Reise d’Herbert Thomas Mandl.

En 1994, Jutta Johanna WEISS est invitée par l’Académie Expérimentale Des Théâtres à se joindre un groupe d’acteurs français pour un travail de recherche avec Andreï Serban à Avignon et au CNSAD à Paris. En 1995, elle étudie avec Anatoli Vassiliev dans son Ecole d’Art Dramatique à Moscou.

Son premier rôle dans le théâtre français fut Marion de Lorme dans la pièce de Victor Hugo mis en scène par Éric VIGNER en 1998.

 

Depuis, Jutta Johanna Weiss poursuit la collaboration artistique avec Éric VIGNER et joue dans Rhinocéros d’Eugène Ionesco en 2000, La Bête dans la jungle, adaptation française de Marguerite Duras d’après la nouvelle de Henry James en 2001, et « …Où Boivent Les Vaches. » de Roland Dubillard en 2003.