Vous êtes ici:
Accueil » Biographies » Judith Henry

La billetterie du théâtre sera fermée du 14 juillet au 21 août inclus. La réservation par internet reste ouverte !

Biographie Judith Henry

Judith Henry est issue de l’Ecole des Enfants du Spectacle, Ecole Nationale du Cirque.

Judith Henry au théâtre

Elle a travaillé sous la direction de Jacques Nichet La Sœur de William Shakespeare (1979), de Robert Cantarella Baal de Bertolt Brecht (1984), Sa maison d’été de Jane Bowles (1994), de Laurence Février Des Françaises (1989), de Matthias Langhoff Macbeth de William Shakespeare (1990), de Bruno Boëglin Roberto Zucco de Bernard-Marie Koltès (1991), de Michel Deutsch Imprécation IV, Imprécation 36 (1995, puis 1999), d’André Wilms La Philosophie dans le boudoir du Marquis de Sade (1997), de Christophe Perton Quatorze isbas rouges de Platonov (2000) et Notes de cuisine de Rodrigo Garcia (2001), de Roger Planchon S’agite et se pavane d’Igmar Bergman (2002), de Nicolas Bigards Manuscrit corbeau de Max Aub (2002), de Jean-Louis Martinelli Les Sacrifiées de Laurent Gaudé (2004).

 

Judith Henry fait partie de la Compagnie Sentimental Bourreau, avec lequel elle joue :

  • 1990 : Strip et Boniments de Susan Meiselas
  • 1991 : Les Carabiniers de Jean-Luc Godard
  • 1992 : La Grande charge hystérique de Georges Didi-Hubermann
  • 1996 : Va-t-en chercher le bonheur et ne reviens pas les mains vides d’après une idée originale d’Evelyne Didi
  • 1998 : Tout ce qui vit s’oppose à quelque chose
  • 2003 : l’Exercice a été profitable , Monsieur d’après Serge Daney mise en scène Mathieu Bauer
  • 2005 : Top dogs

Judith Henry au cinéma

Judith Henry a tourné avec René Allio Un médecin des lumières (1987), Transit (1990), Philippe Faucon L’Amour (1989), Christian Vincent La Discrète (1990), Claude Berri Germinal (1993), Manuel Poirier À la campagne (1994), Christian de Chalonge Le bel été 1914 (1996), Jean-Paul Salomé Restons groupés (1997), César Campoix Après tout (2000).