Vous êtes ici:
Accueil » Biographies » Jean Genet

Attention nouveaux horaires : les intégrales de Notre Faust, saison 2, du 29 mars au 1er avril, auront lieu à 19h !

Biographie Jean Genet

Jean Genet naît à Paris, le 19 décembre 1910.

 

Abandonné par sa mère, il connaît très tôt les débuts d’une série d’incarcérations, pour détournement d’argent, falsification de papiers ou vol. C’est à la centrale de Fresnes qu’il découvre sa vocation d’écrivain : son premier poème Le Condamné à mort est publié à ses frais alors qu’il est encore emprisonné. Il écrit également ses premiers romans Notre Dame des Fleurs (1944), Miracle de la rose (1946) et Pompes funèbres (1947).

Cocteau lit ces textes et obtient pour lui une remise de peine puis une grâce, le considérant comme “le plus grand écrivain de l’époque moderne”.

 

À partir de 1947 (année de publication des Bonnes), Jean Genet se consacre à l’art dramatique, construisant un répertoire noir, reflet de son histoire, aux personnages tragiques souvent poussés à des comportements extrêmes.

Parmi ses pièces, il écrit entre 1955 et 1961 Le Balcon, Les Nègres et Les Paravents, qui lui permettent d’être reconnu par ses contemporains.

 

En 1964, Jean Genet abandonne la littérature et se consacre à la politique au côté des Black Panthers puis des combattants palestiniens. Témoin du massacre des camps de Sabra et de Chatila à Beyrouth en 1982, il rédige Quatre heures à Chatila, le plus engagé de ses textes.

Ses derniers livres sont des récits personnels de ses combats politiques pour les minorités et les opprimés.

 

Jean Genet meurt le 15 avril 1986 atteint d’un cancer de la gorge depuis 1979.