Vous êtes ici:
Accueil » Biographies » Habib Dembélé

La billetterie du théâtre sera fermée du 14 juillet au 21 août inclus. La réservation par internet reste ouverte !

Biographie Habib Dembélé

Habib Dembélé

Habib Dembélé « Guimba » est sans aucun doute l’une des célébrités les plus adulées du Mali. Comédien, acteur de cinéma, dramaturge, romancier, poète…: cet homme possède «plusieurs cordes à son arc!».

 

Celui que la plupart des Maliens connaissent comme comédien a bâti sa célébrité sur un théâtre d’éducation et de critique politique hilarant. Né en avril 1962 à San dans la région de Ségou, Habib Dembélé est passé par l’Institut des Arts du Mali où il suivit quatre années d’études de théâtre de 1981 à 1985 avant d’effectuer deux années de service militaire appelé « le service national des jeunes » à partir de 1986. Mis à la disposition de la Direction nationale des arts, il fut affecté au Kotèba National, et servit durant une bonne décennie dans cette maison du théâtre national.

 

Contraint à la retraite par anticipation, par le Ministère de la culture qui ne pouvait satisfaire les réclamations des hommes de théâtres, Habib Dembélé, avec deux grandes figures du théâtre malien, Ousmane Sow et Michèle Sangaré, s’en alla fonder la Compagnie Gouakoulou. Après cette première expérience de théâtre privé, Habib créa la Compagnie Guimba National qu’il dirige depuis. Parallèlement aux activités de Guimba National, il créa en 1998 le Mandénka Théâtre International, troupe destinée à créer des œuvres avec une vision africaine et à les diffuser à l’extérieur. Aujourd’hui, entre deux films ou pièces de théâtre, Habib écrit ses textes, publie des livres et les monte sur scène.

 

L’homme de plume et de scène ne cesse par ses œuvres d’être récompensé à travers le monde. Celui qu’on considère aussi comme conteur en Europe recevait en janvier 1998 le prix de meilleur spectacle vivant par Radio France International. Il fut nommé meilleur acteur de second rôle en Afrique du Sud et meilleur acteur au Festival Panafricain du Cinéma de Ouagadougou (FESPACO). Récemment membre du jury des Jeux de la Francophonie au Canada, il participe aujourd’hui à l’écriture d’une série (Les Aventures de Séko) pour la télévision malienne. Il en est l’acteur principal et le premier épisode vient déjà de décrocher le grand prix de la fiction vidéo au dernier FESPACO. Habib a écrit du théâtre (Les Tueurs de margouillats, L’Identité retrouvée, Le Chantier, A Vous La Nuit), de la poésie (Regards), un roman (Sacré Kaba).

 

Au cinéma, Habib Dembélé s’affiche aussi comme un des meilleurs acteurs sur le continent : Finzan en 1986 et Guimba, le tyran en 1993 de Cheick Oumar Cissoko ; Filon d’or en 1994 de Sidi Diabaté ; Macadam Tribu de Meca Laplaine en 1995. En 1997, il participe au film La Genèse de Cheick Oumar Cissoko comme assistant réalisateur, traducteur du texte en langue Bamanankan et acteur (rôle du bouffon).

 

Habib Dembélé fut en 1998 co-auteur avec Jean Louis Savodivoro de la pièce Antigone de Sophocle aux éditions La Dispute. Il interpréta le rôle principal en alternance avec Sotigui Kouyaté. Cette même année, il écrivit pour le théâtre Foura, 52 (très célèbre au Mali) et joua dans le film Sia du burkinabé Dani Kouyaté qu’il traduisit en Bamanankan.

 

Pour rire, il fut candidat à l’élection présidentielle de 2002 au Mali et dut se battre… pour ne pas être élu!