Vous êtes ici:
Accueil » Biographies » Evelyne Didi

La billetterie du théâtre sera exceptionnellement fermée les samedis 8 et 15 avril 2017. La réservation par internet reste ouverte !

Biographie Evelyne Didi

Evelyne Didi

En 1969, Evelyne Didi commence sa carrière au théâtre avec Jean Dasté à la Comédie de Saint-Etienne, où elle joue dans Le Médecin malgré lui de Molière et Les Débuts de l’époque indienne de Peter Hacks.

En 1971, elle fait une tournée en Afrique avec Paula Jacques, Alain Scoff et André Marcon avec Ruzzante, Georges Michel et une adaptation de Capitaine Fracasse d’Alain Scoff.

 

De 1971 à 1975, Evelyne Didi participe à la création du Théâtre Eclaté avec Alain Françon, Christiane Cohendy et André Marcon, et joue dans La Face de Burgos d’après Le Procès, parrainé par Jean-Paul Sartre et Simone de Beauvoir, dans La Journée d’une Infirmère d’Armand Gatti, Les Soldats, adaptation de Carlos Reys, Le Jour de la Dominante de René Escudié joué en Avignon et à Paris chez Stéphane Lissner.

En 1975, elle rencontre Bernard Sobel et joue dans Le Précepteur de Jacob Lenz et Dom Juan de Molière, puis Klaus Mickael Grüber et joue dans Faust Salpétrière de Goethe.

 

En 1976, Jean-Pierre Vincent, qui vient d’être nommé directeur du Théâtre National de Strasbourg, l’engage pour le premier spectacle, et elle jouera pendant huit ans à Strasbourg avec différents metteurs en scène, notamment dans Germinal, Baal de Betold Brecht mis en scène par Michel Deutsch, Le Misanthrope de Molière mis en scène par Jean-Pierre Vincent, Le Palais de Justice, Les Dernières nouvelles de la peste d’après Daniel Defoe, La Francizka de Wedeking mis en scène par Hélène Vincent, Un week-end à Yaik, Ils allaient obscurs sous la nuit solitaire de Samuel Beckett, Antigone de Sophocle, Les Phéniciennes d’Euripide, Le Songe d’une nuit d’été de Shakespeare mis en scène par Moshe Leiser.

 

En 1982, Evelyne Didi rencontre Bob Wilson et joue dans Œdipe, roi de Sophocle mis en scène par Jean-Pierre. Vincent, et Les Oiseaux, mis en scène par Benno Besson.

Depuis 1984, elle joue, entre autres, sous la direction de Claude Stratz dans Le Leg et l’épreuve de Marivaux, de Jean-Pierre Vincent dans Le Suicide de Nicolas Erdman, de Jean Jourdheuil et Jean-François Peyret dans Paysage sous surveillance, Hamlet Machine de Heiner Müller mis en scène par Michel Deutsch, de Jean-Louis Martinelli dans Quartett de Heiner Müller, d’André Engel dans Léonce et Léna de Büchner, d’André Wilms dans Pulsion de Kroetz, ou encore d’Alain Françon dans Ivanov de Tchekhov.

 

Evelyne Didi a travaillé à de nombreuses reprises avec Matthias Langhoff : Désir sous les ormes d’Eugène O’Neil, Les Trois sœurs de Tchekhov, Les Troyennes d’Euripide, Doña Rosita où le langage des fleurs de Federico Garcia Lorca…

 

Pour le cinéma, Evelyne Didi a tourné dans de nombreux court-métrages, et dans des films : L’Eté meurtrier réalisé par Jean Becker, Une affaire de femmes réalisé par Claude Chabrol, Le Cœur fantôme réalisé par Philippe Garel…