Vous êtes ici:
Accueil » Biographies » Bruno Freyssinet

Brochure 17-18 en ligne ! Venez faire la fête le samedi 17 juin…

Biographie Bruno Freyssinet

Bruno Freyssinet

Formé à l’ENSATT (Rue Blanche) et à la Fémis (Atelier scénario), Bruno Freyssinet s’inscrit dans une démarche d’écriture et de mise en scène pluridisciplinaire.

 

Parallèlement à son travail d’acteur, Bruno Freyssinet crée la compagnie La Transplanisphère en 1997 pour conduire une première expérience de spectacle : Les 24 Heures du Monde. Il écrit les textes, conçoit les images et co-signe les musiques avec Gildas Milin de ce voyage d’anticipation, écho futuriste du Tour du Monde en 80 jours de Jules Verne. William Nadylam collabore également à cette expérience en tant que co-auteur d’une chanson et interprète. 30 représentations ont lieu au Planétarium du Palais de la Découverte (Paris), puis à l’Institut d’Astrophysique (Observatoire, Paris). Le projet est lauréat de la Fondation 3 Suisses, et co-produit par la Fondation 93 – Atelier des Sciences.

 

Après diverses collaborations, notamment avec Gildas Milin pour Le Premier et le dernier, en 2000 et Philippe Rousseau pour Vie et Mort de Pier Paolo Pasolini, de Michel Azama, en 2001, il revient à la mise en scène en 2002 avec Les Cauchemars de L. La pièce a été créée lors des festivals Attitude 18 au Lavoir Moderne Parisien (Paris), au festival Acteurs/Acteurs (Tours) et au festival Onze (Paris). Un court-métrage expérimental a été tiré du spectacle :Extimités (10’, DV), sélectionné au Festival Nouvelle Génération de Lyon en 2003.

 

Troisième spectacle de Bruno Freyssinet associant théâtre et vidéo :Quand la main lâche est le fruit d’une commande à l’auteur Bernard Souviraa. La pièce retrace l’expérience d’une journaliste qui prépare un documentaire sur une jeune mère infanticide. Elle veut rendre spectaculaire le portrait de cette femme dont le crime abominable disloque nos schémas de société. Au cours de son enquête, elle va trouver dans son sujet un miroir vertigineux qui lui fera quitter son rôle de reporter avide de  sensationnel. En 2004, le projet a bénéficié de deux résidences de création au Centre d’Art et d’Essai de Mont Saint-Aignan à la Scène Nationale du Petit Quevilly et au Plessis Théâtre à Tours. Il a reçu l’aide à la création de Arcadi pour la première série de représentations en janvier/février 2005 au Festival Acteurs Acteurs à Tours, au Studio Pathé Albatros à Montreuil et à Kiron Espace à Paris. Il a été repris ensuite en juin 2005 lors du Festival Onze à Paris.

 

Parallèlement, Bruno Freyssinet a réalisé divers courts métrages. Il tourne notamment Grand Arbre, avec Alain Rimoux, actuellement en post-production.