Vous êtes ici:
Accueil » Biographies » Bertolt Brecht

Brochure 17-18 en ligne ! Venez faire la fête le samedi 17 juin…

Biographie Bertolt Brecht

Bertolt Brecht

Bertolt Brecht est né en 1898 à Augsbourg, petite ville de Bavière. Après une éducation classique, il commence à écrire très tôt et publie son premier texte en 1914 dans un quotidien. Il entame des études de philosophie à Munich et écrit en 1918 sa première pièce, Baal, suivie en 1919 de Tambours dans la nuit et en 1921 de Dans la jungle des villes, trois pièces inspirées du mouvement expressionniste. Bertolt Brecht se marie en 1923 avec Marianne Zoff – il aura tout au long de sa vie de nombreuses liaisons amoureuses et plusieurs enfants – et reçoit le prix Kleist pour ses premières pièces, toutes créées sur scène en 1922-23. Brecht rencontre l’actrice viennoise Helen Weigel et s’installe avec elle à Berlin. Il fait la connaissance de Kurt Weill en 1927 et crée avec lui l’Opéra de quat’sous, qui fut immédiatement un grand succès : le Theater am Schiffsbauerdamm est désormais à sa disposition. Marié avec Helene Weigel, il écrit et met en scène une ou deux pièces par an, dont la Mère, Homme pour homme, Mahagonny, Happy End, Sainte Jeanne des abattoirs, Têtes rondes et têtes pointues. Parallèlement à son adhésion au marxisme, il met au point sa théorie du théâtre épique qu’il exposera dans son Petit Organon pour le théâtre publié en 1948.

 

En février 1933, Brecht et Weigel s’enfuient en Suisse, puis à Paris, avant de s’installer à Svendborg au Danemark. En 1935, ils se rendent à Moscou et ensuite à New York pour la première américaine de la Mère. Brecht écrit coup sur coup Grand peur et misère du troisième Reich, la Vie de Galilée et Mère Courage et ses enfants. Au moment de l’invasion du Danemark, le couple reprend son errance et se réfugie en Suède, puis en Finlande, et part finalement pour New York en 1941. La même année, la création mondiale de Mère Courage et ses enfants (encore sans les chansons) a lieu à Zurich, où la Bonne Âme de Se-Tchouan et la Vie de Galilée seront également créés. Comme de nombreux écrivains en exil, Bertolt Brecht s’installe à Hollywood en 1942 et travaille pour le cinéma (adaptation cinématographique de Galilée avec Charles Laughton).

 

Bertolt Brecht retourne en Europe en 1947, d’abord à Zurich, puis s’installe définitivement à Berlin-Est à partir de 1948. En 1949, Brecht et Weigel obtiennent la nationalité autrichienne. Le couple fonde le Berliner Ensemble, leur  » troupe officielle « , installée au Deutsches Theater. Désormais autant auteur que metteur en scène de pièces du répertoire classique, Brecht entreprend la publication de ses œuvres complètes à partir de 1954, année où il reçoit le prix Staline. Des tournées internationales se succèdent, dont celle en France en 1954, événement décisif pour l’histoire du théâtre français. Après un voyage à Milan pour assister à l’Opéra de quat’sous mis en scène par Giorgio Strehler, Brecht, très malade, meurt le 14 août 1956. Sa femme continuera de diriger le Berliner Ensemble, fidèle héritière de son œuvre qui, outre les pièces de théâtre, comprend également des recueils de poèmes, des contes, des écrits théoriques sur le théâtre et des essais.