Vous êtes ici:
Accueil » Biographies » Alejandro Tantanian

La billetterie du théâtre sera fermée du 14 juillet au 21 août inclus. La réservation par internet reste ouverte !

Biographie Alejandro Tantanian

Alejandro Tantanian

Auteur, acteur, metteur en scène et chanteur, né en Argentine, Alejandro Tantanian a fait le choix de vivre et de travailler à Buenos Aires. Il est auteur et co-auteur d’une vingtaine de pièces, toutes publiées et créées en Argentine. Bon nombre d’entre elles sont traduites en allemand, anglais et français.

 

Alejandro Tantanian met en scène pour le groupe El Periférico de Objetos Hamlet Machine de Heiner Müller, en coproduction avec le Théâtre San Martín et l’Institut Goethe de Buenos Aires. Plusieurs de ses pièces sont présentées dans des festivals européens : Un conte allemand, qui s’inspire du poète Hölderlin, au Festival d’Avignon dans le cadre du cycle Lectures du Sud des Amériques. Il écrit Projet Brecht, pour lequel l’Université de Buenos Aires lui décerne le prix Théâtre du Monde. Il est également primé pour beaucoup d’autres spectacles.

 

L’Échelle humaine, une autre de ses créations, fut représentée en octobre 2001 au Hebbel-Theater de Berlin, avant d’entamer une tournée européenne en passant par la Schauspielhaus de Hambourg et le festival Ibéro-américain de Théâtre à Cadiz en Espagne. Il a présenté son spectacle musical Kurt Weill / Bertolt Brecht (accompagné au piano par Jacques Bouniard) à l’édition 2002 du Festival Mousson d’Eté à Pont-à-Mousson. Dans ce même cadre, il fait une lecture d’un texte d’Alejandro Urdapilleta, avec Marilù Marini.

 

Alejandro Tantanian joue ou dirige des textes d’Eschyle, de Samuel Beckett (Les Jours heureux de Prométhée), Euripide (Alceste), Herman Melville (Quelques épisodes de la vie de Bartleby) ou encore Shakespeare (Le Roi Lear). Avec El Periférico de Objetos : Zooedipous, avec des textes de Daniel Veronese, Sophocle et Franz Kafka.

 

Alejandro Tantanian écrit et dirige JULIA / Une tragédie naturaliste, une adaptation de Mademoiselle Julie, d’August Strindberg, qui recevra plusieurs prix (meilleur auteur, meilleure actrice, meilleure œuvre argentine, meilleure scénographie).