Vous êtes ici:
Accueil » Saison 2012-2013 » Anouche – L’histoire tragique d’une jeune amoureuse

La billetterie du théâtre sera exceptionnellement fermée les samedis 8 et 15 avril 2017. La réservation par internet reste ouverte !

Anouche – L’histoire tragique d’une jeune amoureuse

D’après l’opéra de

Armen Tigranian

Sur un poème de

Hovhannes Toumanian

Mise en scène et Adaptation du Libretto

Serge Avédikian

Anouche - L’histoire tragique d’une jeune amoureuse

Anouche – L’histoire tragique d’une jeune amoureuse

Le langage d’Anouche incarne le point de rencontre entre l’Europe et l’Orient. Son style, tout à fait original, lui confère un véritable rôle de symbole de la culture arménienne, cette tradition et cet héritage sont ici magistralement réinterprétés par Armen Tigranian, d’après un poème d’un autre illustre arménien : Hovhannes Toumanian.

 

Anouche est une histoire d’amour. C’est la raison pour laquelle elle transcende les frontières culturelles et nationales. C’est une histoire forte de dévouement, de souffrance, de tendresse et, finalement, de tragédie, éléments que l’on trouve traditionnellement dans un opéra.

 

Dans un village de montagne, Saro, le pâtre, est amoureux d’Anouche. La mère d’Anouche lui interdit d’aller à la rencontre de Saro qui l’appelle sans cesse pour la voir. Lors de la fête de l’Ascension, les gens du village poussent Saro à se mesurer avec Mossy, le frère d’Anouche, dans un jeu de lutte rituel dont la règle est qu’il ne doit pas y avoir de vainqueur. Mais Mossy refuse de se prêter au jeu. De mauvaises prédictions attristent Anouche. Les filles du village confirment la malédiction en prédisant la mort violente de Saro.

 

Plus tard lors d’un mariage, Saro et Mossy acceptent cette fois-ci le jeu de lutte. Devant l’admiration d’Anouche et l’excitation du combat, Saro oublie la règle du jeu et bat Mossy. Mossy se sent publiquement humilié et jure de se venger.

Les prédictions jusqu’alors latentes s’avèreront justes…

Les 22,23,25 et 26 mai 2013
Scénographie, Costumes et Chorégraphie

Nicolas Musin

Arrangements et Réorchestration

Anahit Simonian

Chef d’Orchestre

Vahan Mardirossian

Création lumière

Jean-Marc Skatchko

Dates

Tous les jours à 20h30 sauf le dimanche à 15h30 et le jeudi à 19h30

Relâche le lundi

Lieu

Grande Salle

Production : Théâtre Nanterre-Amandiers, Association Delta Culture

Avec le soutien de Viva Cell – Arménie, partenaire exclusif.

Avec la participation du ministère de la Culture arménien, ministère de la Culture français, de l’Union des Arméniens de Suisse, du Conseil général des Hauts-de-Seine et du Théâtre national Soundoukian de Erevan, de Fineco Eurofinancement et Pamexial Expertise, de la Fondation Boghossian, de l’UGAB, de Austrian Airlines.