Mille orphelins

Du 28 avril au 7 mai 2011

Mille orphelins

Mille orphelins

Grande Salle

À 20H30 — Relâche le lundi

Durée : 1h15

Texte Laurent Gaudé

Conception, musique et mise en scène Roland Auzet

 

Avec :

André Wilms

Maîtrise de Radio France

 

Orchestre Philharmonique de Radio France :

Hélène Collerette, Violon solo

Arnaud Vallin, Violon 2

Jean-Baptiste Brunier, Alto

Nadine Pierre, Violoncelle

Jean-Pierre Drifford, Contrebasse

Thomas Prévost, Flûte

Jean-Marie Poupelin, Hautbois

Didier Pernoit, Clarinette

Jean-Jacques Justafré et Bruno Fayolle, Cors

Bruno Nouvion et Gilles Mercier, Trompettes

Patrice Buecher, Trombone

Renaud Muzzolini, Percussions

Catherine Cournot, Clavier

Arnaud Sallé, Musicien électronique temps réel

Christophe Godin, Guitares

Sofi Jeannin, (direction)

 

Création vidéo Jordana Maurer et Giorgio Poloni

Création costumes Gabrielle Mutel

Création lumières Bernard Revel

Collaboration artistique Gaëlle Thomas

Assistanat à la mise en scène Julien Bichet-Avril


Production : Act-opus – compagnie Roland Auzet

Co-production : Théâtre Nanterre-Amandiers / La Muse en circuit, Centre national de création musicale

En co-réalisation avec la Saison Jeune Public de la Ville de Nanterre.

Avec le soutien de la Fondation Orange et de la Fondation Carla Bruni-Sarkozy, de la SACD dans le cadre de son Fonds Création Lyrique, de l’ACSE Agence nationale pour la cohésion sociale et l’égalité des chances. Avec l’aide de Layher.

Act-Opus (Compagnie Roland Auzet) est en résidence au sein de l’Espace des Arts, Scène nationale de Chalon-sur-Saône.

Act-Opus est conventionnée par la DRAC Bourgogne et le Conseil Régional de Bourgogne.

Le texte Mille Orphelins est publié aux éditions Actes Sud-Papier.

Mille orphelins, Présentation

Mille Orphelins souhaite pouvoir raconter, à travers les mots de Laurent Gaudé et l’œuvre musicale de Roland Auzet, l’histoire de ce nouveau visage, fait d’une multitude de visages, tous porteurs d’histoires singulières et néanmoins réunis dans un seul groupe.

 

Laurent Gaudé, à travers ses romans, pose incessamment la question de l’origine, de l’héritage, de la construction de chacun à partir d’une histoire plus ancienne, de laquelle on hérite, mais qui doit être questionnée pour permettre de devenir un homme libre. Il nous paraît évident que la Maîtrise, parce que c’est elle, peut raconter cette histoire.


Ministère de la culture et de la communication CG 92 Mairie
TéléramaMouvementFrance3 Paris