Vous êtes ici:
Accueil » Saison 2010-2011 » Il faut qu’une porte soit ouverte ou fermée – On ne saurait penser à tout

La billetterie du théâtre sera fermée du 14 juillet au 21 août inclus. La réservation par internet reste ouverte !

Il faut qu’une porte soit ouverte ou fermée – On ne saurait penser à tout

Texte

Alfred de Musset

Mise en scène

Frédérique Plain

Il faut qu’une porte soit ouverte ou fermée / On ne saurait penser à tout

Il faut qu’une porte soit ouverte ou fermée / On ne saurait penser à tout

Tout le talent théâtral d’Alfred de Musset dans deux petites comédies « à proverbe » aux dialogues alertes et rythmés, véritables petits trésors à redécouvrir, qui sous une apparente fantaisie savent dire la complexité des rapports humains en général et des rapports amoureux en particulier. Ces petites comédies, qui ont connu un très grand succès à leur création, sont tombées dans l’oubli et considérées comme mineures. C’est pour cela que Frédérique Plain veut les faire entendre de nouveau dans leur radicalité, leur drôlerie, leur légèreté, leur incroyable « modernité ».

 

Il faut qu’une porte soit ouverte ou fermée est une discussion-débat sur l’amour, en même temps qu’une scène de séduction amoureuse. Cet écart passionnant entre les allégations des protagonistes et le rapport qui s’instaure entre eux, contredisant pleinement ces allégations, fait toute la saveur de la pièce.

 

On ne saurait penser à tout est une pièce plus anarchique. Le vieux baron y représente la caricature de la société corsetée du second Empire, tandis que le marquis et la comtesse sont déjà dans une autre époque, plus libre en apparence, voulant s’aimer « librement », sans se plier aux règles. Cette pièce a des allures de fantaisie mais, dans sa folie même, elle porte en germe un puissant moteur de dérision et de contestation des normes établies.

Du 11 mars au 9 avril 2011
Avec

Jean-Jacques Blanc, Rodolphe Congé, Johan Daisme, Jonathan Manzambi, Caroline Piette

Scénographie et costumes

Delphine Sainte-Marie

Lumière

Éric Rossi

Son

Benjamin Furbacco

Dates

À 21h, sauf dimanche à 16h – Relâche le lundi

Durée

2h

Lieu

Planétarium

Coproduction : Espace des Arts, Scène nationale de Chalon-sur-Saône/ Théâtre Nanterre-Amandiers / L’Alarme à l’œil – Compagnie Frédérique Plain

Avec la participation du Jeune Théâtre national.