Vous êtes ici:
Accueil » Saison 2006-2007 » Le Médecin malgré lui

Le Médecin malgré lui

Texte

Molière

Mise en scène

Jean Liermier

Le Médecin malgré lui

Le Médecin malgré lui

Une comédie en trois actes, en prose. Une farce dont le thème rappelle Le Médecin volant, et qui creuse la veine inaugurée par L’Amour médecin, et poursuivie jusqu’au Malade imaginaire.

 

Sganarelle bat sa femme. Celle-ci accepte d’être battue, mais ne s’en venge pas moins en disant à deux domestiques en quête d’un médecin habile, que Sganarelle est le plus habile qui soit, mais n’en conviendra que si on le bat. Battu, Sganarelle s’avoue médecin et est amené devant Lucinde, qui fait la muette parce que Géronte son père veut la marier à un autre que Léandre…

 

Le Médecin malgré lui est sans doute la farce la plus réussie de Molière, à la fois aboutissement d’un genre et cri du cœur d’un auteur qui en faisant rire des autres, riait aussi de lui-même.

Du 9 mars au 7 avril 2007
Avec

Anne-Marie Delbart, Mathieu Delmonte, Évelyne Didi, Marie Druc, Éric Elmosnino, Michel Kullmann, Philippe Mathey, Alain Pralon, Delphine de Stoutz, Léonce Pruvost, Dalil Djediden, Manel Frikech, Garance le Guillermic, Salomé Romano, Robin Dickinson

Scénographie

Philippe Miesch

Costumes

Werner Strub

Lumières

Jean-Philippe Roy

Son

Jean Faravel

Maquillage

Katrine Zingg

Réalisation des costumes

Maritza Gligo avec la participation de Stéphane Laverne

Assistante à la mise en scène

Delphine de Stoutz

Dates

À 21h, sauf le dimanche à 16h

Relâche le lundi

Lieu

Grande Salle

Production : Théâtre Nanterre-Amandiers, Theatre Vidy-Lausanne – E.T.E, Théâtre de Carouge

Le texte Le Médecin malgré lui est édité aux Editions Gallimard