Vous êtes ici:
Accueil » Saison 2003-2004 » La belle meunière

La billetterie du théâtre sera fermée du 14 juillet au 21 août inclus. La réservation par internet reste ouverte !

La belle meunière

Auteur

Franz Schubert

Mise en Scène

Christoph Marthaler

La belle meunière

La belle meunière

Ce pourrait être une jolie fable mélancolique, l’histoire attendrissante et un peu mièvre d’un jeune meunier épris d’une ingrate mais jolie meunière qui le laisserait se morfondre, malade d’amour, sous les ailes de son moulin… Mais Christoph Marthaler n’hésite pas à bousculer notre conception édulcorée du romantisme Schubertien.

 

De ce cycle de vingt lieder accompagnés de poèmes de Wilhelm Müller, il tire un opéra loufoque et époustouflant. Réveillant la folie de l’esprit romantique, il dé-folklorise Schubert, et multiplie le nombre de meuniers et de meunières, qui tous chantent, jouent, souffrent, se cherchent, trébuchent et espèrent au bord du torrent, à l’ombre du moulin. À travers cette prolifération des doubles et des reflets se joue en effet l’essentiel. Chacun comprend alors que notre meunier n’est en réalité amoureux que de lui-même…

 

À mille lieues d’une version classique, Christoph Marthaler compose à partir de cette série de lieder un véritable drame romantique qu’il mène tambour battant, dans la plus grande drôlerie.

28, 29, 30 novembre & 6, 7 décembre 2003

Spectacle en allemand surtitré

Avec

Rosemary Hardy, Altea Garrido, Bettina Stucky, Daniel Chait, Markus Hinterhäuser, Christoph Homberger, Ueli Jäggi, Christoph Keller, Stefan Kurt, Thomas Stache, Graham F. Valentine, Markus Wolff

Dramaturgie

Stefanie Carp, Arved Schultze

Scénographie et Costumes

Anna Viebrock

Lumière

Herbert Cybulska

Arrangements Musique

Rosemary Hardy, Markus Hinterhäuser, Christoph Homberger, Christoph Kelle, Christoph Marthaler

Dates

Relâche le lundi

Durée

2h sans entracte

Lieu

Grande Salle

Production : Schauspielhaus Zürich et Ruhtriennale

Coréalisation : Théâtre Nanterre-Amandiers, Festival d’automne à Paris

Avec le concours de Pro-Helvetia.