Vous êtes ici:
Accueil » Saison 2001-2002 » L’échange

La billetterie du théâtre sera fermée du 14 juillet au 21 août inclus. La réservation par internet reste ouverte !

L’échange

Texte

Paul Claudel

Mise en scène

Jean-Pierre Vincent

Face à l’océan, deux couples et le désir. « De la chair, du sang, de l’alcool, des dollars, des tempêtes, un incendie ». Voilà les éléments que Jean-Pierre Vincent retient de L’Échange, qui l’ont fait rêver. Et bien sûr le langage proprement théâtral de Claudel, si éloigné du quotidien, simultanément lyrique et terrien.

 

« Je ne cherche pas à monter UNE pièce de Claudel, mais celle-ci, précisément, dans sa première version écrite en 1893 à New York. Claudel est diplomate. Nommé là-bas, il est seul, étranger à tout. Il observe effaré l’immensité du continent et le monde de l’argent. La façon dont le financier Pollock en parle pourrait se rencontrer chez Marx. Cela dit, il n’est pas question d’une mise en scène « marxiste ». Avant tout, L’ Échange parle de passion ».

 

« Claudel découvre les relations du capitalisme avec le puritanisme protestant, avec cette morale de la prédestination qui justifie tous les comportements. Il traduit l’Agamemnon d’Eschyle, baigne dans la tragédie. Et puis il porte en lui le regret de traditions françaises, d’une sorte de catholicisme médiéval, regret qu’il transmet au personnage de Marthe ».

 

Marthe, la paysanne exilée par amour pour Louis Laine, l’Américain sauvage. Pollock le Trader, Lechy Elbernon l’Actrice dans tous ses états. Quatre personnages dont chacun enferme quelque chose de Claudel. Deux couples au bout du monde. Monde fini, qui disparaîtra dans l’incendie final. Pour laisser la place à notre siècle ?

Du 28 septembre au 10 novembre 2001
Avec

Pascal Bongard, Julie Brochen, Jérôme Huguet, Elisabeth Mazev

Dramaturgie

Bernard Chartreux

Décor

Jean-Paul Chambas

Costumes

Patrice Cauchetier

Lumière

Alain Poisson

Son

Philippe Cachia

Assistant mise en scène

Eric Jakobiak

Assistante décor

Carole Metzner

Dates

Relâche le lundi

Lieu

Grande Salle

Production : Théâtre Nanterre-Amandiers